entrepreneurs
Sostenuto

penser la culture comme facteur d’innovation économique et sociale

sostenuto

penser la culture comme facteur d’innovation économique et sociale

A.M.I., Chef de file du projet SOSTENUTO

Comment renforcer les capacités d’innovation du secteur culturel dans l’espace méditerranéen ? Comment accompagner sa mutation vers de nouveaux modèles économiques et sociaux ? Comment encourager la prise en compte de ses ca-pacités d’innovation par les décideurs, aménageurs et financeurs ?


Le projet Sostenuto, s’attachant à ces questions, propose d’expérimenter des pratiques innovantes dans le secteur culturel, de modéliser ces expériences et de favoriser leur dissémination et leur appropriation dans l’espace méditerranéen et au-delà.

4 laboratoires permettront d’appliquer, dans le secteur culturel, 4 modes innovants d’organisation et de gestion :


- Une couveuse d’activités et d’entreprises culturelles : CADO (Marseille - France) propose à des entrepreneurs culturels de développer leurs projets en partageant des services et en bénéficiant d’un accompagnement à la structuration et la pérennisation de leurs structures.


- Un cluster regroupant des entreprises dans le domaine des métiers d’art (Chiusi - Italie) stimule le développement de leurs compétences et de leurs activités économiques.


- Un système d’échange local non monétaire (Ljubljana - Slovénie) permet l’échange de savoir-faire, services et compétences entre les habitants, associations, institutions d’un quartier.


- La mise en place de nouveaux modes de gouvernance (Kotor - Monténégro et Ligurie - Italie) soutient une meilleure prise en compte par les pouvoirs publics du secteur culturel dans leurs stratégies de développement.

Sur la base de ces expérimentations seront élaborés des scénarios sur les conditions d’émergence de nouvelles formes d’organisations économiques et sociales dans le secteur culturel. Les résultats en seront diffusés à l’échelle du territoire de chacun des partenaires, de l’espace méditerranéen et de l’espace communautaire au travers notamment d’un site Internet, de trois conférences transnationales et d’un Livre vert.