POPART



Plateforme originale de professionnalisation des artistes plasticiens


 

entrepreneurs
POPART

la plateforme

POPART

la plateforme

Diplômé d’une école supérieure d’art ?
Vous avez un projet d’activité
dans le champ de la culture et de la création ?
POPART est un dispositif d’accompagnement sur mesure pensé pour vous.


Porté par l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence et l’AMI - Aide aux Musiques Innovatrices - à Marseille, POPART vous accompagnera durant trois mois
dans l’analyse de votre projet par le biais :


- d’un accompagnement individuel à la structuration de votre projet ;
- de journées de formation ;
- d’apports d’outils méthodologiques ;
- d’une mise en lien avec le réseau professionnel adapté ;
- de temps de partage avec les autres porteurs de projets inscrits à l’AMI.

À l’issue de cette période, il vous sera possible de tester la viabilité économique de votre projet en intégrant la couveuse de la plateforme DYNAMO de l’AMI.


Pour plus d’informations
Céline Marx
ESAAix
Chargée de la professionnalisation
celine.marx@ecole-art-aix.fr
04 42 91 88 71

Anne Marsetti
AMI
Chargée de mission
dynamo@amicentre.biz
04 95 04 96 17

Le projet POPART a reçu le soutien du ministère de la Culture dans le cadre de l’Appel
à projets national 2016 intitulé « Soutien à la professionnalisation et à la création d’activités ».

télécharger





L’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence
L’ESAAix est un établissement public d’enseignement supérieur sous tutelle pédagogique du ministère de la Culture, qui forme des artistes et des professionnels dans le champ de la création. Elle délivre un DNA au grade de licence et un DNSEP au grade de master dans l’option art, auquel une mention A-RT (Art Temps Réel) est associée pour identifier un parcours lié aux questions d’interactivité et de temps réel.
L’ESAAix porte une attention toute particulière aux questions de professionnalisation des jeunes plasticiens.
Site

L’AMI - Aide aux Musiques Innovatrices
L’AMI (association d’Aide aux Musiques Innovatrices à Marseille) milite depuis 1986 en
contribuant à l’autonomie d’artistes et de porteurs de projets par le biais de dispositifs de soutien adaptés. Elle porte depuis 2008 une couveuse d’activités et d’entreprises culturelles nommée CADO afin de répondre aux besoins de structuration de la chaîne des métiers de la filière.