Résidences

L’A.M.I. accueille des artistes en résidence, souvent pour des créations originales dans le cadre du festival MIMI.
Certaines d’entre elles sont organisées dans une logique de transmission de connaissance entre professionnels reconnus et jeunes talents.


 

esthétiques
Résidences

Peirua String Band

résidence MIMI 2012

Peirua String Band

Résidence de création de 25 au 29 juin 2012

Ce fut la première fois qu’un groupe de String Band du Vanuatu se produira en France.
Bien plus habitués à jouer en acoustique dans les villages que sur des scènes amplifiées, il était nécessaire que le groupe Peirua String Band effectue un travail en résidence afin de se préparer dans les meilleures conditions possibles à cette nouvelle expérience.
Cette résidence de 5 jours (du 25 au 29 juin) avec Laurent Pernice, le directeur artistique, a fait l’objet de deux rencontres, l’une avec le public lors de la conférence à l’Alcazar le mercredi 27 juin et l’autre avec les professionnels lors d’un show case « Openbox » le vendredi 29 juin dans les studios de la Friche La Belle de Mai.
Ces premières manifestations seront les actions préalables à la tournée du groupe sur la première quinzaine de juillet. Dans le cadre de cet accompagnement, l’A.M.I, co-producteur de la résidence de création, a proposé également une nouvelle journée de répétition le 7 juillet.

Le spectacle a été présenté sur la scène du festival MIMI le 8 juillet 2012.

La résidence comprend quatre axes de travail :

Axe 1 : Choix du répertoire
Les Peirua ayant un répertoire très riche, il s’agit de choisir les compositions les plus intéressantes et de donner une vision la plus complète possible de leur art. Une fois ces choix effectués, ils travailleront les enchaînements afin de servir au mieux la qualité et la diversité de ce répertoire.

Axe 2 : Adaptation scénique
Comme tous les autres groupes de String Band, les Peirua ont pour habitude de jouer en cercle autour du très emblématique Bush Bass, sorte de contrebassine. Ils ne font pas face au public.
Il a donc fallu ouvrir ce cercle tout en faisant attention à ne pas rompre, par cette nouvelle disposition, l’équilibre des voix dont les harmonies vocales sont très fragiles. Alors qu’ils ont besoin de s’écouter les uns les autres de manière très précise et directe, ils ont dû s’habituer à s’entendre par l’intermédiaire des retours son.


Axe 3 : La mise en scène
La mise en scène du spectacle doit prendre en compte un facteur spécifique : selon les chansons, les chanteurs solistes ne sont pas les mêmes et il peut en être de même pour les musiciens qui changent d’instruments. Ce travail de mise en scène directement lié aux enchaînements entre les morceaux, est assez délicat à mettre en oeuvre et a dû être répété et appris par le groupe.


Axe 4 : Openbox/Show-case réservé aux professionnels
L’A.M.I a organisé le vendredi 29 juin un show case de sortie de résidence « Openbox » en présence de journalistes, programmateurs, professionnels pour ensuite échanger sur les diverses impressions et permettre au groupe de travailler sur quelques points précis avant la tournée et la date du festival MIMI.