pratiques
openbox

Oliver Night

vendredi 7 novembre 2008

Oliver Night

Vendredi 7 novembre 2008
à 17h00 au Labobox à la Friche de la Belle de Mai (Marseille)
Showcase réservé aux professionnels
Réservation à elodie@amicentre.biz ou 04 95 04 96 18
Représentations publiques du 12 au 15 novembre au Théâtre des Bernardines
mercredi, jeudi et samedi à 19h30, vendredi à 21h
Renseignements - réservations 04 91 24 30 40
Tarifs : 12€ à 3€


Suite à plusieurs phases de résidence de création dans les boxs de l’A.M.I. (entre le 30 septembre et le 7 novembre) et en amont de la programmation au Théâtre des Bernardines, Oliver Night présentera en exclusivité aux professionnels et journalistes des extraits de la partie musique de sa nouvelle création : l’Opéra Rock “Sonetto per Ninetto”, hommage à Ninetto Davoli. Cette représentation sera suivie d’un apéro-rencontre avec les artistes.

Composition musicale et théâtrale en 12 tableaux pour trois musiciens et deux acteurs.
adaptation, scénographie et mise en scène : Olivier Maltinti
création et interprétation musicale : Alain Gouillard dit Merlin,
Micky Finn, Denis Chauvet et Oliver Night
regards extérieurs : Alain Fourneau et Suzanne Joubert
avec : Paola Comis et Olivier Maltinti
ingénieur du son et arrangements : Didier Tillit décor : Louis Moran
Production : le Collectif Kati Bur
Coproduction : Théâtre des Bernardines et AMI (Aide aux Musiques Innovatrices)

"Ça ne passera jamais à la télé, c’est intime et c’est pour tous, c’est de la musique, c’est du théâtre, c’est pas réaliste mais j’accorde la plus extrême importance à la réalité, ce n’est pas didactique, ce n’est pas historique (mais je connais par cœur mon sujet : la grande et la petite histoire), c’est de l’opéra, c’est de la "variétoche italienne" (et j’adore ça...), c’est de la danse, c’est la grande histoire d’amour entre Pier Paolo et Ninetto, c’est tragique et bouffon, ce sont des sonnets, c’est "intello" et
 complètement simple et ouvert. C’est moi, c’est un homme, c’est deux hommes, c’est une femme, c’est la communauté des hommes, c’est une église, une petite salle des fêtes, c’est la rue en colère qui gronde, c’est une équipe de foot, même deux équipes, c’est Ninetto, c’est Pier Paolo, c’est la femme à Ninetto, c’est le grand, le petit frère, la muse, le poète, le clochard, le clandestin, la ballerina, le garagiste, la mamma, le politicien corrompu, c’est le père, c’est les pairs et même les paires rangées bien serrées, moulées dans les blue-jeans des ragazzi di vita déboulant en Vespa. C’est Rome où Pasolini a erré la nuit comme un chat affamé. C’est pas du théâtre, de la musique bien pensante, c’est pas politiquement correct, c’est sauvage, rituel, c’est du théâtre indigène parce qu’on le fait ici à Marseille et qu’on y est bien..."
Olivier Maltinti


site internet d’Oliver Night