À la Friche

Les actions de l’A.M.I. en partenariat avec la Friche La Belle de Mai.


A.M.I. actions in partnership with the Friche La Belle de Mai centre.

 

esthétiques
À la Friche

made in Friche #10

11-12-13 avril 2014

made in Friche #10

Week-end 11-12-13 avril 2014
Du vendredi 18h au dimanche 21h • entrée libre

C’est parti pour un week-end fait de découvertes artistiques :
6 expositions (exceptionnellement gratuites), spectacles, performances, projections, théâtre, visites, rencontres d’artistes, ateliers en tous genres et concerts... pour les grands et les petits !

Parmi la myriade de propositions artistiques sur ce week-end qui s’annonce exceptionnel, nous vous recommandons vivement celles qui suivent.

En-Quête Quichotte

Compagnies l’Individu, Vladimir Steyaert et La Chèvre Noire
Le samedi 12 avril à 19h
Théâtre et parcours déambulatoire à partir de 10 ans.


Trois compagnies proposent à l’issu d’un workshop d’une semaine, dans un espace commun à leur trois univers singuliers, une restitution d’un travail partagé autour de la figure légendaire de Cervantès. Une "chasse au héros" utopique dans un univers en friche. Le public est ici invité à partager l’errance du duo héroïque Quichotte/Sancho. Dans une ascension de la terre vers le ciel (puis du ciel au théâtre), il y croisera différentes figures du héros.

La compagnie L’Individu est accompagnée par la plateforme Dynamo de l’AM.I.dans le cadre du dispositif FUNDUK.

Concert Tea-Time

Concert de clôture du Made in Friche
Une programmation de l’A.M.I. en partenariat avec la Friche La Belle de Mai
Le dimanche 13 avril 2014
de 17h à 18h30


Finir le week-end à la Friche autour d’un dernier concert avec un duo qui renoue avec l’Age d’Or de la tradition musicale égyptienne.

Tarek Abdallah
Compositeur et interprète Alexandrin né en 1975, Tarek Abdallah puise son inspiration dans l’âge d’or de l’art du oud égyptien en solo (1910-1930), qui est au centre de ses recherches musicologiques à l’Université Lumière Lyon 2.
Diplômé de la Maison du Luth Arabe du Caire en 2005, il vit désormais à Marseille et est actuellement doctorant en Musicologie à l’Université Lumière Lyon 2 et multiplie les expériences liées à la transmission, à la diffusion et à la popularisation des savoirs liés au Luth arabe : cours, masterclass, créations et ateliers dans toute la Méditerranée.
Il collabore aussi avec des artistes issus du jazz, de la musique baroque, de la danse contemporaine, du théâtre et des musiques du monde.


Bijan Chemerani
Au milieu des années 80, à 7 ans, Bijan Chemirani s’empare d’un instrument de musique pour la première fois. Ce que ses doigts font alors jaillir du zarb de papier mâché que son père a rapporté d’Iran, est un rythme imparfait, mais à force d’écoute, d’observation et d’entraînement, Bijan, comme son père ou son frère Keyvan, deviendra un maitre du zarb. Ce tambour de bois, également appelé tombak est taillé en forme de calice et recouvert d’une peau de chèvre ou de chameau. Son rôle est central dans la musique classique persane.
À la fin des années 90 Djamchid et Keyvan proposent à Bijan de les rejoindre pour crée le trio Chemirani, qui, au fil des années multiplie les collaborations avec des musiciens renommés. En 2001, le premier album solo Gulistan, reflète le parcours de Bijan. On y retrouve son frère et son père, Ross Daly et le grecque Socratis Sinopoulos, mais aussi le compositeur Henri Agnel ou le chanteur occitan Manu Théron. La réputation de Bijan grandit et les collaborations se multiplient. Sa dextérité et la grande étendue de sa palette attire des artistes de toutes confessions : le saxophoniste Jean-Marc Padovani, le clarinettiste Yom, le mandoliniste Patrick Vaillant, le guitariste flamenco Juan Carmona, la vocaliste marocaine Amina Alaoui, la bretonne Annie Ebrel ou le marseillais Sam Karpienia. Même l’ancien Noir Désir, Serge Teyssot-Gay ou l’ex Police, Sting font appel à son agilité.





mais aussi : la soirée de lancement de la carte FLUX.
Vendredi 11 avril 2014 à 19h
Restaurant les Grandes Tables de la Friche
Lancement officiel de la 5e édition de la carte FLUX en présence des six festivals partenaires.