entrepreneurs
DYNAMO

événements

Trans Europe Halles

29-30 nov. 2013

Trans Europe Halles

Rencontre sur la coopération culturelle euro-méditerranéenne

Une proposition conjointe de Trans Europe Halles, la Friche La Belle de Mai, l’A.M.I. et du Fond Roberto Cimetta, dans le cadre de l’évènement Hiwarat / Dramaturgie Arabe Contemporaine
.

Vendredi 29 et samedi 30 novembre 2013 à la Friche Belle de Mai - Marseille.

Pour les 30 ans du réseau Trans Europe Halles, plus de 200 opérateurs culturels venus de toute l’Europe participent à la Friche à un temps fort d’échanges, de débats et d’ateliers.
Ces rencontres accueillent des lieux indépendants de Méditerranée pour évoquer la coopération culturelle euro-méditerranéenne.


Trans Europe Halles
Trans Europe Halles est un réseau européen de centres culturels indépendants qui rassemble environ 50 centres culturels multidisciplinaires et 20 structures "amies" à travers l’Europe.
En tant que réseau, Trans Europe Halles propose des forums dynamiques de débats d’idées pour permettre l’échange, la confrontation et l’expérimentation entre les structures membres et leurs communautés.
Ainsi, Trans Europe Halles facilite et encourage les collaborations artistiques à travers l’Europe.

Engine Room Europe est un projet d’une durée de trois ans financé dans le cadre du programme culture de la Commission européenne et dédié aux acteurs culturels indépendants et leurs projets créatifs.
Ce projet est le plus ambitieux des projets organisés par Trans Europe Halles. Il est géré par Melkweg (Amsterdam, Pays-Bas) et co-organisé par 10 membres de TEH.
Engine Room Europe permets la mobilité et le renforcement des capacités des opérateurs culturels.

Les Rencontres
Le réseau TEH représente des lieux d’expérimentation en Europe, où citoyens/artistes locaux travaillent, dans une démarche décentralisée de la gouvernance, vers plus d’interdépendance. Ces lieux rencontrent des problèmes communs en terme de reconnaissance, d’autonomie, d’appropriation de l’espace.

Dans le monde arabe, des problèmes similaires se font sentir.
Les artistes et opérateurs culturels/artistiques indépendants rencontrent des difficultés pour se faire reconnaître. Les problématiques de d’indépendance et d’interdépendance liés aux sources et à la recherche de financements sont de plus en plus présentes. Des bouleversements structurels s’opèrent actuellement au Sud comme au Nord.

Cette réunion est l’occasion de faire le bilan de ces mutations en cours en Europe comme dans le monde arabe, d’analyser leurs incidences sur la place de la culture et des arts dans les sociétés (indépendance artistique, inclusion et dynamiques générationnelles, mobilité et connectivité, compagnonnage, circuits-courts et l’autonomie artistique…).


Deux rencontres seront ouvertes et gratuites au public les 29 et 30 novembre de 10h à 12h (sans inscription)

Rencontre 1 : la politique nationale et les lieux culturelles artistiques
Vendredi 29 novembre – 10h > 12h

Le but ici est d’examiner le rôle des espaces artistiques indépendants dans le monde arabe, en relation avec les pratiques nationales.
Dans la construction de nouveaux systèmes et de pratiques, y a-t-il des éléments de reconnaissance des structures culturelles et des artistes indépendants ?
Y a-t-il quelque chose que nous pouvons apprendre des changements au sein du monde arabe, afin de nous aider à faire face à une déconstruction des structures sociales, éducatives et culturelles en Europe ?


Intervenants

- Samah Hijawi de Makan House en Jordanie, Vahid Evazzadeh, réalisateur et directeur de théâtre primé et Sandy Fitzgerald, directeur de projet pour Engine Room (Trans Europe Halles).

Modérateur
Ahmed El Attar, directeur indépendant de théâtre et fondateur du Studio Emad Eddin

Rencontre 2 : Des lieux pour des politiques culturelles
Samedi 30 novembre – 10h > 12h

Comment les espaces d’art indépendant peuvent interroger, défier et finalement transformer les pratiques actuelles affectant le secteur culturel aux niveaux local, régional, national et international ?
Choisissons-nous de rester en dehors de ce système ou devons-nous l’améliorer ?

Intervenants
Moukhtar Kocache, conservateur et directeur artistique égyptien, Bilel Aboudi, Conseiller au Ministère de la Culture de Tunisie, Ghislaine Glasson Deschaumes, créatrice et directrice de Transeuropéennes et Luca Bergamo, président du Secrétariat Général de Culture Action Europe.

Modérateur
Ferdinand Richard, président du Fonds Roberto Cimetta et fondateur de l’A.M.I., Aide aux Musiques Innovatrices.


Pour les autres rencontres, plus de détails et inscriptions ici (prioriaires aux membres du réseaux Trans Europe Halles)