RÉSIDENCES ARTISTIQUES

70 groupes par an en résidence dans nos studios.

CONTACT :
studio[at]amicentre.biz
07 60 70 82 22


Mise à jour : octobre 2021


 

DECEMBRE 2022

///////////////////////////////////////////////////
AHAMADA SMIS

En résidence du 5 au 11 décembre

Artiste marseillais d’origine comorienne, Ahamada Smis nous convie à un voyage musical entre poésie urbaine et musique du monde. Dans un esprit ouvert à tous les vents de la création, ce colporteur de mots perpétue la tradition orale des Comores et se nourrit de l’énergie du rap. Ahamada Smis est un artiste investi d’une conscience citoyenne et du souci de la transmission et du dialogue A pas de fourmi et humblement, il poursuit un parcours richement atypique qui tente d’éclairer les consciences et d’apaiser les violences du monde réel par la poésie, l’écoute et la mise en valeur des sentiments humains.

Site
Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
POSITIVE PRAXIS

En résidence du 5 au 11 décembre

Accompagné en 2022 par l’AMI dans le cadre du dispositif BE ON

Dans le cadre de sa programmation à Jamais d’Eux Sans Toi
Déjà pleinement intégré au paysage rock-psyché en tant que batteur de Rendez-Vous et ex Quetzal Snakes, Guillaume Rottier passe en front et nous livre un nouveau projet solo entre dream pop et post-punk métronomique bricolé. Un romantisme exacerbé passé à la moulinette cold, où collages sonores et poésie sélective s’entremèlent tel un corps dansant sur des chansons déguisées. SOLITUDE SCENIQUE / MINIMUM RADICAL / ASSURANCE FRAGILE / MOUVEMENTS DIRIGES / CORPS DANSANT / COLLAGES SONORES / CHANSONS DEGUISEES / DRUM MACHINES / POESIE SELECTIVE / VIOLENCE DIRIGEE / CASSETTES ENREGISTREES / GROOVES PREPARES / BASSE BRANCHEE / NOUVEAUTE TOTALE / ORIGINALITE DOUTEUSE

Instagram

///////////////////////////////////////////////////
POSITIVE PRAXIS

En résidence du 5 au 11 décembre

Accompagné en 2022 par l’AMI dans le cadre du dispositif BE ON

Dans le cadre de sa programmation à Jamais d’Eux Sans Toi
Marion, Manoir : il me semble que dans ce simple décalage, cette mise à l’envers partielle, une musique nouvelle se loge entièrement. Pas uniquement une façon d’agencer les sons, mais aussi de faire et de pratiquer le monde, de le raconter dans son absurde morcellement. Comme dans tout bon récit, la vérité et le réel importent peu - ces mots, ces rires, cet eau, ces animaux, ces notes, c’est elle ; même si parfois, ça ne l’est assurément pas. 

Musique théâtrale sans théâtre, audiobook sans livre, reproduction sans référence première – de la poésie, de fait. Les sons de synthèses rencontrent ceux du monde, y participent, et inversement. Marion.noir Molle est un acousmate dont la cause, même saisie, s’échappe. Loïc Ponceau
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
LUUFA

En résidence du 5 au 11 décembre

Accompagné en 2022 par l’AMI dans le cadre du dispositif BE ON

La pop des antipodes de l’esprit. Elle est chaude et légère, musclée et psyché. Résident des interstices, Luufa rassemble des mondes apparemment contradictoires dans des vortex incandescents. La pop y cohabite avec la dance, les expérimentations électroniques, l’indie, le tout avec un esprit punk. Vous allez danser jusqu’à ce que vous fondiez dans l’inconscient collectif sur des sons avec le groove de Soulwax, la fraîcheur de Gorillaz et le chaos de Jackson and his Computer Band.
La muscle pop est faite pour danser, se lâcher et voyager. Le ridicule ne tue pas il est libérateur. Le corps danse pour que l’esprit s’échappe et la musique est un canon à couleurs. À l’aide de sa guitare sidérale et de ses amis les toys, Luufa nous embarque pour un trip enflammé et pailleté.
Français-Américain, Luufa n’appartient nulle part. Le projet est né à Hawaii alors qu’il ne s’occupait que de surf et de maraichage. Le plongeon définitif se fit avec le retour en France après 10 ans passés à l’éviter. Aujourd’hui les tropiques sont loins mais c’est aujourd’hui dans la chaleur et l’intensité de Marseille qu’il poursuit sont chemin.
Instagram
Facebook
Soundcloud
Spotify


///////////////////////////////////////////////////
LA CUMBIA CHICHARRA

En résidence du 5 au 11 décembre

La Cumbia Chicharra entrechoque avec sensualité la cumbia, les rythmes d’Amérique latine, les sons urbains et actuels. Le groupe marseillais assemble ses influences sans frontières. Pour une musique savoureuse et explosive.

Site
Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
LA PULPE

En résidence du 12 au 18 décembre

Dans le cadre d’une coproduction avec la Biennale Chroniques
La Pulpe est une adelphité de recherche et de création sonore basée à Marseille, portée par Aurélia Nardini, Crys Aslanian, Ludmila Postel et Lola.i Dubus.
Créée lors d’une résidence à l’École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence au sein de Locus Sonus en 2019, La Pulpe a d’abord été une série d’émissions radiophoniques, une revue d’improvisation sonore et narrative et un espace de transmission pour les étudiant.e.s.
Entre 2019 et 2020, le collectif, soutenu par Radio Grenouille, a pris ses quartiers dans le studio de recherche Euphonia. En Janvier 2021, La Pulpe a présenté Maléfiction, une pièce électroacoustique diffusé en quadriphonie à la Déviation. Par la suite, le collectif a voyagé de résidences en performances, notamment à la Friche Antre-Peaux de Bourges. Actuellement, La Pulpe est en résidence au GMEM dans le cadre de la Biennale d’art numérique Chroniques pour la production de la pièce Chanson de Toile, veillée onirique et sonore, qui sera présentée en janvier 2023.

Instagram

///////////////////////////////////////////////////
NORMAL CRACRA FEAT STARK

En résidence du 12 au 18 décembre

Accompagnés en 2022 par l’AMI dans le cadre du dispositif BE ON

Dans le cadre de leur programmation à Jamais d’Eux Sans Toi
Pur produit de la Friche Belle de Mai, la collaboration entre Normal Cracra et Stark mise sur la rencontre d’une musique imprévisible, sans cesse mouvante, et du popping, style de danse funk d’une grande précision. Blanche Lafuente (Nout, Qonicho Ah !, Mamiedaragon) et Sean Drewry (Grand8, Sven Jalsco, Sweet Lovers) tirent leur inspiration de la part expérimentale présente dans tous les styles de musique : le cracra. Ils rencontrent Elarif Hassani aka Stark à la Friche Belle de Mai et c’est le déclic. La rencontre de ces univers est un magma créatif bouillonnant dont émerge des moments d’hallucination collective transcendantaux.
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
LOÏS LAZUR

En résidence du 12 au 18 novembre

Accompagné en 2021 par l’AMI dans le cadre du dispositif BE ON

Loïs Lazur, producteur autodidacte, s’immerge dans de vastes paysages sonores. Sa musique principalement rythmiques se déploie à travers des styles à l’interstice d’influences multiples. Au fil de variations dynamiques et d’architectures rythmiques bi-
garrées.

Instagram

///////////////////////////////////////////////////
SINCE CHARLES

En résidence du 12 au 18 novembre

Since Charles, un pseudo anglophile pour un projet pourtant bien français, celui de Charles Sinz, chanteur et unique musicien, aux synthés, machines et à la guitare. Avec son electro-pop amoureuse dans ses textes et nostalgique dans ses influences, Since Charles invoque autant Etienne Daho que Flavien Berger, Mount Kimbie que Metronomy, la new wave que l’electronica. Côté paroles, il manie le français pour témoigner des bribes de souvenirs passionnels, des rencontres urbaines et noctambules. La voix est inspirée, posée et juste, entre indie-pop et soul futuriste.

Instagram

///////////////////////////////////////////////////
BLOOM BAT

En résidence du 12 au 18 novembre

A l’aube de sa carrière musicale, il choisi de faire un hommage aux instruments hip-hop jazzy des années 90 dans son premier EP « DAWN ». Il y greffe ainsi ses propres influences rock et folk et créé une ambiance chill. « Un peu comme mon caractère ! » nous dit-il. Cette aurore construit l’identité contemplative et aventureuse de Bloom Bat. Dans ce moment fugace, les couleurs s’adoucissent et l’espace d’un instant, nous enveloppent.

Site

LES RÉSIDENCES À L’INTERNATIONAL

///////////////////////////////////////////////////
RÉSIDENCE MÉDITERRANÉE

Résidence Méditerranée est un programme de résidences destiné aux artistes du pourtour méditerranéen, marocains, algériens, iraniens, égyptiens, tunisiens et palestiniens, à Marseille pour encourager leur mobilité en Méditerranée.
Haykal - Artiste palestinien beatmaker originaire de Ramallah sélectionné pour participer à une résidence artistique d’un mois dans les studios de l’AMI, dans le cadre d’un programme développé en partenariat avec la Friche la Belle de Mai et l’Institut français de Jérusalem.
Programmé dans le cadre de Jamais d’Eux Sans Toien décembre.