RÉSIDENCES ARTISTIQUES

70 groupes par an en résidence dans nos studios.

CONTACT :
Jérémy Perrouin
Régisseur studios et technicien son
studio[at]amicentre.biz
07 60 70 82 22


Mise à jour : octobre 2021


 

MARS 2022

///////////////////////////////////////////////////
BABEL MINOTS

L’AMI a le plaisir d’accueillir du 23 au 25 mars dans ses studios la 8ème édition de Babel Minots, proposant un parcours pour les acteurs du secteur jeune public à la Friche de la Belle de Mai. Conçu avec le Pôle Info Musique et imaginé en collaboration avec la FAMDT, l’Action Culturelle de la Sacem et le réseau RamDam, ce rendez-vous propose des réponses concrètes dans la perspective de construction de la filière. En 2022, les rencontres traitent les thématiques actuelles de notre société : l’éveil artistique des plus petits, les enjeux d’égalité de genre, d’émancipation et de vivre ensemble. Pour la 1ère fois, BABEL MINOTS propose 3 spectacles dans ce parcours. Construisons nos futurs !

Site
Le programme des rencontres pros
Le formulaire d’inscriptions

///////////////////////////////////////////////////
LOLOMIS

En résidence du 7 au 13 mars

Suite à plusieurs périples dans les Balkans, les quatre musiciens Romane, Stélios, Elodie
et Louis, rencontrés sur les bancs de l’école, créent le groupe Lolomis, un laboratoire
vivant où les envies et excentricités de chacun sont dans leur bon droit. Quatre personnalités insolites se rencontrent au sein de ce projet : un percussionniste/
batteur qui allie instruments traditionnels et éléments de batterie, adepte à la fois de
musique iranienne et de hip-hop, une chanteuse world, alchimiste du rap et du slam, qui
déconstruit et transfigure sa voix à chaque nouvelle interprétation, une harpiste capable d’endosser le rôle de basse avec son instrument, et un flûtiste free qui amène une touche
expérimentale au projet.

Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
KLA

En résidence du 7 au 13 mars

Un mirage entre l’inconscient et le réel, révèle les inspirations premières, d’une âme aux allures de cage dorée. Mais un secret s’émane dans ses rêves, qui voient le jour sur l’horizon de la Méditerranée. Sous une douceur ébène, sa musique reflète un univers bleuté, qui au grès des saisons semble dévoiler d’autres mondes adulés...

Instagram

///////////////////////////////////////////////////
MUSAHARA

En résidence du 7 au 13 mars, dans le cadre du festival Le Bon Air / Bi:Pole

Musahara est une création scénique hybride, une oeuvre sonore et visuelle conçue par l’artiste گليثر ٥٥ GLITTER et les chorégraphes/ danseur.ses Nathan Gombert et Lisa Laurent. Née à Marseille, l’idée de leur collaboration vient d’une envie de croiser leurs univers et de repenser la relation entre les artistes et le public, qui sera invité à devenir acteur de la performance. Musahara, qui signifie « Alliances, Affinités », est la rencontre entre les danses et musiques folkloriques marocaines et celle de nos dancefloors contemporains.Le danseur / la danseuse, face au public, interprète une chorégraphie aux mouvements répétitifs qui évolue au rythme des percussions et scelle progressivement une alliance entre la musicienne les danseurs et la foule. گليثر ٥٥ GLITTER dévoilera à cette occasion, ses premières productions musicales, en exclusivité à Marseille.

Site

///////////////////////////////////////////////////
SERKET AND THE CICADAS

En résidence du 7 au 13 mars

Projet de la pianiste et compositrice Cathy Escoffier, créé en mars 2018. Serket est une divinité bienveillante et guerrière. Elle veille sur les défunts, fait respirer les hommes et les protège du venin. Elle symbolise la vie et la chaleur du soleil. Cicadas (Cigales, en anglais) sont les seuls insectes capables de produire un son unique aussi puissant...
Ce 4tet mélange les instruments acoustiques à l’électronique et transgresse les sentiers battus du Jazz. Il crée un univers envoutant, une musique cinématographique et lyrique, une énergie brute et sensuelle, avides de toucher l’intime et l’incommensurable...Il s’inspire des musiciens de Jazz comme Wayne Shorter, Robert Glasper, Aaron Parks, Brad Mehldau ; des groupes Rock alternatif / Trip hop comme Björk, Radiohead ; et des musiques urbaines...

Facebook

///////////////////////////////////////////////////
LA CUMBIA CHICHARRA

En résidence du 7 au 13 mars et du 28 mars au 3 avril

Une corde vocale vibre, le corps résonne, et le cri se libère en secouant tout sur son passage. "El Grito" (le cri), 4e album de la Cumbia Chicharra, est arrivé comme cela, du fond du cœur et à pleine puissance. Comme un orgasme, une délivrance, une transe collective ou une clameur de résistance... un cri pour chaque étape de la vie. Les 8 musiciens et le metteur en son du groupe ont chacun leurs influences et leurs caractères bien affirmés. C’est en forgeant patiemment leur unité, leur unanimité et leur complémentarité musicales que ces nouvelles compositions sont nées.

Site
Facebook

///////////////////////////////////////////////////
ZIRIS

En résidence du 14 au 20 mars et du 28 mars au 3 avril

Fainst et Zirio sont deux fous de machines et synthés analogiques, producteurs et DJs depuis plus de 10 ans. Le duo forme ZIRIS et prône une musique électronique sans étiquettes, variée, vivante, organique, percussive, tout en restant toujours très festive et dansante, et sans jamais oublier l’harmonie musicale. Avec leur live machines (100% hardware) aux sonorités électroniques variées, de 105 à 130 bpm, les mélodies et l’harmonie sont au centre d’une musique dansante, onirique, organique et chaleureuse.

Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
DOCILE

En résidence du 14 au 20 mars

Sous le pseudo ironique de DOCILE se cache une écriture délicate qui oppose au féminisme complaisant une « true story » pop française vibrante appuyée par les arrangements art-rock dandy de Marc Lapeyre (aka FKClub) : un flirt entre nouvelle vague française, electro-pop, synth-wave et chill-clubbing sacrément élégant.

Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
PIEDEBICHE

En résidence du 14 au 20 mars

Créé en 2016 par Peache, musicien, Unn, auteure, chanteuse, comédienne et Wilfried, photographe et graphiste, PIEDEBICHE crée et joue d’abord "Des Glaçons plein la robe", Théâtre rock, puis des concerts-performances sur différentes scènes marseillaises (Molotov, Dar La Mifa, Asile 404, Etc). Depuis décembre 2020 dans le cadre du dispositif Rebond (ARSUD) puis du dispositif Relançons l’été (DRAC), PIEDEBICHE est en création de son dernier concert :" Bataille du Clair et de l’Obscur ».

Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
AWA ISOA

En résidence du 28 mars au 3 avril

Rappeur actif depuis 2013, Awa a sorti l’EP « Des Epices, du Piment » en mars 2017. Avec une trentaine de concerts à son actif, il travaille actuellement sur la sortie de son premier album « LUMINA » pour le début d’année 2022. Il a également été comédien dans la pièce de théâtre « Numéro 187 », ainsi que comédien et co-auteur de la pièce « Dans les Greniers de l’Empire ». Depuis 2016, il propose des ateliers de création musicale Rap/Hip-hop auprès de jeunes publics fréquentant différents types de structures d’accueil.

Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
KARAOKE ORCHESTRA

En résidence du 28 mars au 3 avril

Ils ne sont que deux, mais ils envoient du pâté tel un orchestre. Une sélection de morceaux allant de la chanson française au punk anglais revisités en direct, sans écran ni prompteur. Tout en Live, à l’ancienne.

Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
ELECTRIK PO

En résidence du 28 mars au 3 avril

Dans un style alliant l’electro smooth ambiant d’un Niels Petter Molvaerd au lo-fi de Massive Attack ou d’un Portishead relax, d’un orientalisme proche d’Ibrahim Maalouf, et quelques aventures Balkan-beat-boxienne, Electrik-Pô réuni sur scène cette vie entre l’hyper urbain d’aujourd’hui et l’animal organique qui reste toujours en nous.
C’est par la symbiose des énergies qu’est né le projet Elektrik-Po. Une convergence de trois symboliques : la Force, la Douceur et la Paix. Un mantra qui définit bien la réunion de trois musiciens venus de plusieurs hémisphères se retrouver ancrés sur le sol marseillais. La concrétisation d’un projet créé en 2018, Redemption Road, une route à plusieurs voix câblée par une dynamique électrique et sensorielle menée par les cuivres de Martin, les rythmiques d’Arfaaz et les harmonies de Florent. À travers une recherche oscillant entre trip-hop, techno et d’un groove planant issu de plusieurs influences propres au jazz, Elektrik-Po ouvre la perspective d’une corrélation musicale et géographique et se questionne sur le conflit de l’industrialisation extrême de nos espaces et la préservation de notre espèce. Elektrik-Po y répond sur scène à travers l’expérience d’une association musico-cinématographique qui nous amène à interroger la lucidité personnelle de nos sens. Né grâce à l’entreprise d’une initiative dirigée par L’AMI et du Label Free Monkey Records, Elektrik-Po révèle En avril un Ep de 3 titres nommé Redemption Road suivi de l’album.

Site