RÉSIDENCES ARTISTIQUES

70 groupes par an en résidence dans nos studios.

CONTACT :
Jérémy Perrouin
Régisseur studios et technicien son
studio[at]amicentre.biz
07 60 70 82 22


Mise à jour : octobre 2021


 

JUIN 2022

///////////////////////////////////////////////////
POSITIVE PRAXIS

En résidence du 30 mai au 12 juin

Accompagné en 2022 par l’AMI dans le cadre du dispositif BE ON

Déjà pleinement intégré au paysage rock-psyché en tant que batteur de Rendez-Vous et ex Quetzal Snakes, Guillaume Rottier passe en front et nous livre un nouveau projet solo entre dream pop et post-punk métronomique bricolé. Un romantisme exacerbé passé à la moulinette cold, où collages sonores et poésie sélective s’entremèlent tel un corps dansant sur des chansons déguisées. SOLITUDE SCENIQUE / MINIMUM RADICAL / ASSURANCE FRAGILE / MOUVEMENTS DIRIGES / CORPS DANSANT / COLLAGES SONORES / CHANSONS DEGUISEES / DRUM MACHINES / POESIE SELECTIVE / VIOLENCE DIRIGEE / CASSETTES ENREGISTREES / GROOVES PREPARES / BASSE BRANCHEE / NOUVEAUTE TOTALE / ORIGINALITE DOUTEUSE

Instagram

///////////////////////////////////////////////////
DOCILE

En résidence du 30 mai au 5 juin

Dans le sillage de la vague pop-électronique, une ode à la féminité lounge et malicieuse, militante et ouvertement sensuelle.
Docile, comme une provocation au personnage défendu par Lucile Dominique dont l’apparente ambivalence cède très vite la place à un message tout en délicatesse sous forme d’Ode à la Femme : au féminisme complaisant, l’écriture de Docile oppose une « true story » vibrante entre chuchotements, langueurs, déclarations enflammées et prières désabusées qui évoque le couple, l’homme bien sûr, et tout ce qui attend une femme traversant ces anguleuses premières décennies de siècle.
Emportée par l’émotion poétique à 16 ans, Lucile Dominique atterrit en Inde : elle en revient plus sensible encore au sort réservé aux femmes dans un monde à plusieurs vitesses. Elle se fait immédiatement remarquer avec « l’Oracle », EP qu’elle sort sous son nom défendu devant Kimberose en 2017, puis après une plongée dans l’univers de la musique électronique et du RnB, elle s’attèle à l’écriture de « T’imagine même pas » avec Frédéric Anfonse sous le pseudo ironique de « Docile », cette « qualité» encore si souvent attendue des femmes mal idéalisées…

Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
BENZINE

En résidence du 30 mai au 5 juin

Benzine est né de la réunion des musiciens-compositeurs Farid Belayat et Samir Mohellebi, tous deux basés à Marseille.
Ce projet est motivé par un intérêt pour la poésie algérienne bédouine ainsi que par l’envie d’écrire une poésie contemporaine chantée à la manière bédouine.
Il s’accompagne d’un travail d’enregistrement d’instruments typiques de l’ouest algérien pour en faire des samples.
Leur univers, composé d’électronique analogique et numérique, mêle des rythmiques traditionnelles à des sons de basse et de guitare électrique.

Site

///////////////////////////////////////////////////
NENIA IRA

En résidence du 30 mai au 12 juin

Accompagné en 2021 par l’AMI dans le cadre du dispositif BE ON

Nenĭa Iră est un projet musical mené par Aurélia Nardini, vocaliste et compositrice Marseillaise. Pour son premier projet solo, elle puise dans la richesse du chant modal de diverses régions du monde (Provence, Bretagne, Europe du Nord, Inde...) pour composer des chansons résolument contemporaines.
Accompagnée à la shrutibox (accordéon indien), elle déploie une voix puissante au timbre varié, jouant et déjouant les références aux musiques traditionnelles. Soutenue par des arrangements travaillés avec soin, elle s’accompagne en live de batteries et effets électroniques. Nenĭa Iră puise dans ses expériences intimes et sombres pour tenter de les transcender par le chant ; sa poésie en français nous raconte les petites et grandes épreuves de la vie, tout en nous encourageant à les surmonter..

Facebook
Instagram
Bandcamp
Site

///////////////////////////////////////////////////
VETERAN

En résidence du 30 mai au 5 juin

"VETERAN" est un trio de ieuves qui jouent en acoustique pour ne pas se faire mal à leurs acouphènes.
Ils ne toucheront jamais de subventions car ils sont trop ieuves.
Style : DARK FOLK avec râgas indiens, batterie sur coussin, guitare électrique, mandoline, et voix.

///////////////////////////////////////////////////
MANOIR MOLLE

En résidence du 6 au 19 juin

Accompagné en 2022 par l’AMI dans le cadre du dispositif BE ON

Math-lo-fi microtonale pop, projet solo de Marion Molle, 1/2 de Jean Marie Mercimek. Après des études d’art à la Gerrit Rietveld Academie aux Pays Bas, de retour en France, Marion divise son temps entre la musique et les arts visuels. Elle publie un premier Ep format K7 sur le label Indian Redhead Records en 2018, puis un vinyl de Jean Marie Mercimek (projet duo avec Ronan Riou) en 2020 sur le label d’ambient belge Aguirre Records. Ensemble ils ont parcouru les routes des salles et festivals de musiques alternatives de France et Belgique. 
La musique de Manoir Molle est celle d’un rêve légèrement dérangeant, les textures et rythmiques créent des images mystérieuses, une sorte de carnaval terreux bercé de chant lumineux.
Instagram
Soundcloud

///////////////////////////////////////////////////
2000 DISKET

En résidence du 6 au 12 juin

2000Disket est un collectif albano/français de rappeurs/beatmakers.
Une première mixtape de 14 titres est sortie en Octobre 2017.
Le 1er album, 100% composé et auto-produit par le collectif est sorti en Mars 2021.
Un concert est prévue le 20 Aout 2022 dans le cadre du festival Oisif.

Instagram

///////////////////////////////////////////////////
LA CONFLAGRATION

En résidence du 6 au 12 juin

Structure en coworking à l’AMI

La CONFLAGRATION travaille exclusivement sur des créations contextuelles.
ARTIVISTE, elle centre son activité sur des projets hybrides.
INDISCIPLINAIRE, elle travaille au croisement de l’Art, du social, du Théâtre, voire de l’anthropologie.
La Conf’ est lauréate de la bourse Écrire pour la Rue 2014 instituée par le Ministère de la Culture et de la Communication et la SACD, visant à accompagner les écritures singulières en espace public.
En 2015, elle est l’unique représentante française des écritures émergentes des Arts de la Rue à la Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de Méditerranée à Milan.
Elle siège aux trois Comités d’Orientation pour la Lutte contre les Discriminations (COLD) du département des Bouches du Rhône. Ses actions éducatives autour du Cyber-Harcèlement sont désormais classées "prioritaires" par le CD13.

Site : www.laconflagration.com

///////////////////////////////////////////////////
BSLM

En résidence du 6 juin au 3 juillet

Loucas, ça part d’un freestyle en soirée..
En vrai, il est originaire de la région marseillaise. Véritable touche-à-tout, Loucas peut kicker, chanter, faire danser la foule et bouger les boules.
A la base, Loucas aime bien rigoler, mais quand ça se gâte, il sait enchaîner les rimes et manier la langue comme si sa vie en dépendait. Animé d’une envie débordante et contagieuse, il attire la foule et l’emmène avec lui dans un paradis qui lui ressemble bien : le 777.

Instagram BSLM / Loucas
Spotify

///////////////////////////////////////////////////
DIRTY CUTE

En résidence du 6 au 12 juin

Les DirtyCute jouent sur les contrastes et les ambivalences, tout en gardant une étonnante homogénéité stylistique et sonore : le coté « dirty » ou plutôt « organique » qui découle directement de leur passé de musiciens de jazz confirmés se mêle allègrement aux mélodies pop très « cute » et aux productions soignées, car depuis des années ils portent également la casquette de compositeur/producteur dans de multiples projets.

Site

///////////////////////////////////////////////////
LA PULPE

En résidence du 20 au 26 juin

La Pulpe est une adelphité de recherche et de création sonore basée à Marseille, portée par Aurélia Nardini, Crys Aslanian, Ludmila Postel et Lola.i Dubus.
Créée lors d’une résidence à l’École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence au sein de Locus Sonus en 2019, La Pulpe a d’abord été une série d’émissions radiophoniques, une revue d’improvisation sonore et narrative et un espace de transmission pour les étudiant.e.s.
Entre 2019 et 2020, le collectif, soutenu par Radio Grenouille, a pris ses quartiers dans le studio de recherche Euphonia. En Janvier 2021, La Pulpe a présenté Maléfiction, une pièce électroacoustique diffusé en quadriphonie à la Déviation. Par la suite, le collectif a voyagé de résidences en performances, notamment à la Friche Antre-Peaux de Bourges. Actuellement, La Pulpe est en résidence au GMEM dans le cadre de la Biennale d’art numérique Chroniques pour la production de la pièce Chanson de Toile, veillée onirique et sonore, qui sera présentée en janvier 2023.

Instagram

///////////////////////////////////////////////////
AFRICA FÊTE

En résidence du 20 au 26 juin

Dans le cadre d’une rencontre poétique avec Capitaine Alexandre organisée au Labobox en coproduction avec l’AMI.
Poète tambour, Capitaine Alexandre écrit au tempo du cœur et inscrit ses mots et ses pas, dans ceux, essentiels, de ses guides à penser et professeurs d’espérance : sa poésie chante les possibles, le don de soi, l’amour et la révolte, la quête de l’humain, rien que l’humain et le refus radical de vivre « les bras croisés en l’attitude stérile du spectateur ». Membre fondateur du Collectif On A Slamé Sur La Lune, une O.L.P (Organisation de Libération de la Parole) recherchée pour attentats poétiques, il intervient également comme chroniqueur (Africultures, Mediapart et Le Nouveau Magazine Littéraire) et intervenant en milieu scolaire et universitaire où il tente au mieux d’exercer son métier d’homme, en propageant auprès des jeunes le respect et le sens, l’essence de la vie curieuse de l’Autre et de l’existence libre, affranchie des dogmes et des extrêmes. Depuis une dizaine d’années, il parcourt le monde à la rencontre de soi-même et des autres, slamer ses textes aux quatre coins de la terre et réaliser que nous sommes partout. Des citoyens du Tout-Monde, qui gronde ou sommeille. En nous. Nous sommes. Les mêmes.

Site

///////////////////////////////////////////////////
LUUFA

En résidence du 20 au 26 juin

Dans le cadre d’un coaching scénique mené par Gaëlle Jeandon, en coworking à l’AMI, avant son concert au Delta festival.
La pop des antipodes de l’esprit. Elle est chaude et légère, musclée et psyché. Résident des interstices, Luufa rassemble des mondes apparemment contradictoires dans des vortex incandescents. La pop y cohabite avec la dance, les expérimentations électroniques, l’indie, le tout avec un esprit punk. Vous allez danser jusqu’à ce que vous fondiez dans l’inconscient collectif sur des sons avec le groove de Soulwax, la fraîcheur de Gorillaz et le chaos de Jackson and his Computer Band.
La muscle pop est faite pour danser, se lâcher et voyager. Le ridicule ne tue pas il est libérateur. Le corps danse pour que l’esprit s’échappe et la musique est un canon à couleurs. À l’aide de sa guitare sidérale et de ses amis les toys, Luufa nous embarque pour un trip enflammé et pailleté.
Français-Américain, Luufa n’appartient nulle part. Le projet est né à Hawaii alors qu’il ne s’occupait que de surf et de maraichage. Le plongeon définitif se fit avec le retour en France après 10 ans passés à l’éviter. Aujourd’hui les tropiques sont loins mais c’est aujourd’hui dans la chaleur et l’intensité de Marseille qu’il poursuit sont chemin.

Instagram
Facebook
Soundcloud

///////////////////////////////////////////////////
SENLIMO

En résidence du 20 au 26 juin

"Nous sommes des oiseaux", le spectacle du groupe SenLimO, créé sur la base des chants d’exil du monte entier, avec des instruments du monde entier, et une bonne dose de poésie non moins nomade, sera consacré aux migrants et à tous les déracinés.

Facebook
Soundcloud